• Accueil
  • > Archives pour février 2009
( 27 février, 2009 )

querelle de voisinage

Bonjour,

Je viens vous parler de querelle de voisinage.Imaginez vous recevoir une lettre du maire vous accusant d’avoir brulé des déchets en plein air sans être responsable.  

Pendant que mon voisin de gauche faisait brûler de la taille d’arbres, un soir à la tombée de la nuit pour n’occasionner qu’une gêne minime, celui de droite allait porter plainte à la mairie, en se trompant de client, ainsi nous avons reçu un courrier d’avertissement.

Quand une personne porte plainte en mairie, n’importe qui peut déblatérer sur son voisin qu’il n’aime pas. Ahurissant, vous ne trouvez pas. Sur le courrier il était indiqué déplacement d’un pompier (qui à besoin de lunettes de toute évidence, pour n’avoir pas vu le foyer de départ.) Aucune vérification du maire. 

Après discussion avec la personne responsable du feu, qui a régularisé la situation, tout est rentré dans l’ordre, avec une lettre d’excuse de la mairie.

Il est clair que la conjoncture actuelle, pousse tout le monde dans ses retranchements, mais de là à s’attaquer à tout ce qui sort de la banalité habituelle, il y aurait de quoi faire. Pourquoi, chaque individu ne supporte plus la promiscuité, qui parfois est inévitable.

Alors pourquoi continuons nous a construire des lotissements ou chacun peut se voir manger dans sa cuisine, quand il y a un barbecue tous le quartier tout le monde profite des odeurs, une fête organisée un samedi soir, et c’est toutes les maisons qui subissent. Des hlm ou il ne faut pas tirer la chasse d’eau à trois heures du matin sans réveiller tous le bâtiment.

Je sais bien que la france est l’un des pays le plus consommateur de tranquilisants, mais pourquoi toute cette haine. Pourquoi ne pas parler franchement entre voisins quand quelque chose ne vas pas, le prevenir à l’avance pour les cas particuliers. bruits ou autre, au lieu d’être procédurier. La vie est tellement courte, et les moments de joies rares.  

Un peu de bonheur dans ce monde de brute ne ferait pas de mal. vous ne croyez pas.

A bientôt, pour des jours meilleurs et un printemps qui ne va pas tarder, ainsi un peu de soleil soignera  pas mal de dépression……

( 27 février, 2009 )

mauvaise humeur suite et fin

Bonjour,

J’écris cet article pour dire que je suis enfin sortie de cette spirale infernale d’aller et retour en clinique. Tout est théoriquement fini.

Mon deuxième passage  consistait  à une lithotrypcie c’est à dire éclatement d’un calcul rénal par ultra sons, ainsi que retrait d’une sonde double j posée à la suite de l’infection au staphilo doré. Ayant des problèmes d’hyperthyroidie, de taux de sucre limite, j’étais un peu stressée, meme beaucoup avant l’intervention..

Et bien croyez moi, sur 5 personnes attendant que le chirurgien arrive dans le bloc, une seule infirmière compréhensible est venue me parler pour me rassurer, les autres attendaient dans le couloir à chahuter entre eux. C’est quand meme important ce coté relationnel qui regonfle le moral quand il est nécessaire. Par contre cette fois ci le chirurgien à completement changé de caractère à son passage dans la chambre, il a été souriant, explicatif, c’est tellement plus agréable de pouvoir poser des questions sans se faire houspiller. C’est quand meme important sa santé non,…. vous ne croyez pas, on leur confie notre vie. 

Le personnel hospitalier se plaint de surcharge de travail, mais prend bien le temps de rigoler entre collegues. Je m’apercois que trés peu donnent d’eux memes, consacrent entièrement leur temps à leur patients, et c’est bien dommage car le domaine de la santé s’en ressent, et pose bien des doutes sur la qualité des soins. Comme à cet hopital de lyon ou les chirurgiens se sont trompés pour une femme ayant un cancer du sein, et le lui ont enlevé le sein saint (excusez moi du jeu de mot) au lieu de celui contaminé par la maladie. Et c’est pas la première fois que j’entend cela.

Après, comment ne pas être stressé.

Enfin, maintenant, j’ai repris le bon chemin, tout en soignant ma thyroide (qui a pris le tgv) et le niveau de sucre (une envolée) pour que cela revienne à la normale.

En souhaitant à toutes les personnes qui sont obligées de faire un sejour à l’hopital que cela se passe bien.

A bientôt,…….

|