( 18 mars, 2018 )

faits et méfaits du métier d’aide à domicile

bonjour,

je viens ici vous parler du métier d’aide à domicile qui devient très difficile à vivre.

ces associations trouvent difficilement du personnel pour plusieurs raisons.

1- c’est un emploi non gratifiant, sans avantage vis à vis de l’ancienneté ( 10 ans et  toujours au SMIC).

2- étant donné les nombreux arrêts de travail les entreprises ne cherchent pas a comprendre le ras le bol des intervenantes presque confrontés à un travail a la chaîne avec des plannings mal organisés, car il est aussi impossible de prendre la totalité de vos vacances d’été et d’hiver avec celles de votre conjoint si lui ne peut pas vous suivre en modulant les siennes aux votres.

3- ensuite que vous ayez un contrat de 80, 100, 120, heures toutes vos journées sont prises sauf une demi journée de préservée, par semaine, trouvez vous cela normal ? même temps occupé à salaire différent. donc il est impossible d’avoir une autre activité en parallèle bénévolat ou autre.

4- ensuite certains bénéficiaires sont difficiles à gérer par leur famille, souvent les enfants. ce métier est fait pour aider les personnes dépendantes par le ménage courant, papiers administratifs à remplir, couture, repassage, promenade accompagnée, courses, entre autre, parler, occuper le bénéficiaire par notre présence.

5- nous sommes vu pour faire un maximum de ménage en un minimum de temps, le coté relationnel n’est jamais pris en compte. tel est notre métier aux yeux de beaucoup de gens.

6- donc résultat, au bout de 10 ans, aucun avantage acquis, sauf une dépression qui se développe de plus en plus, donc des que l’opportunité se présentera je vais démissionner, une collègue avec 25 ans d’ancienneté vient de le faire et d’autres veulent prendre le même chemin, j’espère être la suivante car c’est un métier sans aucune reconnaissance.

cet article relate tous les cotés négatifs de ce métier sans équivalent pour les cotés positifs.

a bientôt pour de nouveaux articles.

( 17 avril, 2009 )

mauvaise humeur suite

Bonjour,

Mon problème aujourd’hui est le respect de chacun.

Le cas que je vais présenter ne doit pas être rare. Je viens de faire de l’aide à domicile chez des particuliers, sans avoir de chance de continuer dans ce domaine, car 2 personnes se sont plaintes sur une quinzaine chez qui j’ai officié, pourtant j’ai employé la même méthode chez tous le monde avec le matériel qui m’était donné, et d’autres étaient au contraire bien contents de mes activités.

Les 2 ne m’ont vu qu’une fois et ont déjà un jugement formé. Je trouve que ces individus m’ont manqué de respect, car allez se plaindre à l’employeur n’est pas franc. Pourquoi à la fin de mes prestations, ne m’ont elles pas dit en face calmement ce qui n’allait pas, afin de rectifier la prochaine fois. Même l’employeur ne m’a pas détaillé les raisons précises du problème, alors comment voulez vous changer votre manière de faire.

Vu la conjoncture actuelle, ces personnes n’ont aucun remord de faire perdre un travail souvent temporaire à des personnes qui travaillent pour vivre, surtout quand les indemnités de chômage arrivent en fin de droit ce qui est mon cas en fin d’année. 

Je crois que le manque de contact humain, devient le mal du siècle et occasionne énormément de bévues, dans une jungle qui n’est pas près de disparaitre car actuellement, la mentalité est au chacun pour soi, et dieu pour tous. Ce qui perdra le monde.

Avez vous remarqué en ville, les voitures mal garées quand les places de parking ne sont pas tracées au sol ( 2 pour la place de 3  ) ou empêchent le passage. Un autre exemple de non respect de vie en communauté.

Après ce moment de philosophie, que je tenais à signaler, je vous souhaite bonne continuation, et à bientôt pour d’autres mauvaises humeur certainement

  

|